KOBUDO

Le KOBUDO désigne les disciplines qui s’intéressent à l'étude et aux maniements des armes traditionnelles japonaises. Il existe 3 grandes branches :

  1. Le NIHON KOBUDO : maniement des armes traditionnelles japonaises. Il s'agit des armes hérités des anciens clans de SAMURAI : sabre (KEN), dague (WAKIZASHI), couteau (TANTO), lance (YARI), hallebarde (NAGINATA) arc (YUMI), arquebuse, mousquet...
  2. L'OKINAWA NO KOBUDO : maniement des armes traditionnelles okinawaiennes. Il s'agit d'objet agricoles ou piscicoles détournées de leur usage premier pour s'en servir d'armes d'appoint (les armes ayant été plusieurs fois proscrites sur l'archipel des RYU KYU par différents envahisseurs) : bâton (BO), mord de cheval (NUNCHAKU), manche de meule à grain (TONFA), fourche (SAI), harpon (NUNTE), rame (EKU / SUNAKAKE), bolas (SURUCHIN), poings ferrés (TEKKO), faucilles (KAMA), etc...
  3. un troisième KOBUDO existe moins répandu est celui du NINJUTSU : les guerriers japonais de l'ombre ont toujours intégre à leur pratique toutes les armes disponibles... des plus anciennes (ex : le ZINKWAI, ou chapeau en paille) aux plus modernes (ex : pistolet et fusil à lunettes...)

NIHON KOBUDO

KUSARI GAMA (chaine de combat) contre KEN (sabre), notez la tenue traditionnelle des arts martiaux Japonais (HAKAMA, MONTSUKI)

OKINAWA NO KOBUDO

Double KAMA (faucille) contre SANSETSUKON (fléau à 3 branches), notez la tenue traditionnelle des arts martiaux d'Okinawa (KEIKOGI)

Le KOBUDO pratiqué dans notre académie est essentiellement un KOBUDO d'OKINAWA, même si nous pratiquons lors de stage des incursions dans les KOBUDO Japonais et le maniement moderne car nous avons cœur à donner à nos pratiquants une vision ouverte et large du maniement des armes.

Les armes pratiquées régulièrement sont :

  • Le BO (bâton long, 1m80)
  • Le NUNCHAKU (fléau d'arme à 2 brins de 30 cm environ relié par une corde)
  • Les TONFA (matraques à pognée latérale maniées en bois par paire)
  • les SAI (fourches en métal maniées par paire)

Régulièrement des stages permettent de pratiquer

  • Le BOKKEN (sabre en bois)
  • Le TAMBO (bâton court, environ 40cm)
  • Le JO (bâton moyen, environ 1m10)

2 armes font l'objet de séances de mise en application moderne car elles sont encore utilisés dans des cadres de défense ou de maintien de l'ordre et peuvent être rencontré aujourd'hui dans la rue :

  • le TAMBO et son équivalent moderne : la matraque / la bat de Baseball, la barre-à-mine, la matraque télescopique)
  • le TONFA et son équivalent moderne : le baton de défense à poignée latérale en polycarbonate.

De manière anecdotique, plus pour le plaisir de la découverte, des initiations sur : le SANSETSUKON (fléau à 3 branches), le NUNTE (harpon), la rame (EKU), le ROCHIN et le TIMBE (épieu et bouclier en carapace de tortue),

Armes majeures : Le bâton long (BO), moyen (JO), court (TAMBO)

Arme Majeure : le TONFA (manié par paire)

Arme Majeure : le NUNCHAKU (mord de cheval)

Arme Majeure : le SAI (trident manié par paire)

Armes mineures : TIMBE (bouclier), SERYUTO (machette) et ROCHIN (épieu)

Arme mineure : le TEKKO manié par paire : étriers, fers à cheval, griffes, ...

Arme mineure : le SANSETSUKON (fléau d'armes à 3 segments) et YONSETSUKON (4 segments)

Arme mineure : le KAMA (faucille) manié par paire avec ou sans cordon

Armes mineures : SURUCHIN (bolas) et KUSARI (chaine)

Armes mineures : EKU (la rame) et NUNTE (le harpon)

Enfin, pour des élèves ayant déjà pratiqué, les tendances ou styles pratiqués dans notre académie peuvent avoir une importance... Il y a autant de styles que de professeurs car chaque professeur a son propre parcours et intègre souvent des éléments de plusieurs styles. Ceci étant, le KARATE enseigné dans notre école intègre :

  • une base majeure de KOBUDO (via la NBJS/NBJS, et à l'origine Motokatsu INOUE)
  • des éléments de KOBUDO traditionnel issus du DENTO KOBUDO Kobudo HOZONKAI BUNBUKAN de Masahiro NAKAMOTO
  • des éléments de KOBUDO traditionnel issus de l'International Okinawa Kobudo Association de Mikio NISHIUCHI
  • des éléments de TONFA moderne issus de la FFBD de Thierry DELHIEF mais aussi du TONFA PRO de Alain FORMAGGIO et Robert PATUREL
  • des éléments de TAMBO moderne issus du REALTIY BASED de Jim WAGNER et de la FFBD de Thierry DELHIEF


Travail au couteau moderne VS TANTO

Utilisation de NOLIE BLADE (couteau marqueur), SHOCKNIVES (couteau à décharge électrique) et couteaux d'entrainement par opposition à des couteaux traditionnels

Travail à la matraque VS TAMBO et double bâtons de KALI

Utilisation de matraques télescopiques et de matraques en mousse pour des séances engagées avec un maximum de sécurité

Travail au bâton à poignée à latérale VS TONFA

Utilisation de TONFA en polycarbonates ou en mousse et 1 seule à la fois par opposition à la version ancienne maniée par paire

Les cours que nous dispensons intègrent :

  • un travail de formation du corps sous forme de DRILLS (HOJO UNDO) permettant de préparer le corps à la fois physiquement et techniquement à la pratique des techniques. Dans certains clubs, des mouvements de fitness sont utilisés en échauffement pour préparer physiquement le corps, nous y avons parfois recourt, mais lorsque cela est possible, nous les remplaçons volontiers par des drills préparatoires qui sont tout aussi "physiques" que des mouvements sportifs standards (pompes, squats, gainage, burpees, etc...) mais qui sont déjà des mouvements de combat.
  • un travail de mouvements de base (KIHON) : il s'agit des mouvements techniques de bases du KOBUDO, frappes, blocages, esquives, déplacements, positions sont tous étudiés comme un alphabet. Le parallèle entre les différentes armes est montré ainsi que les spécificités de chaque arme.
  • un travail de mémorisation et d'études des formes codifiées (KATA) : il s'agit de l'étude d’enchaînement de mouvements représentatifs de certains styles ou écoles et présentant un intérêt dans la projection pédagogique. Ce travail se décompose en 2 grandes branches :
    • le KAISHO KATA : c'est la pratique de l’enchaînement seul, dans le vide, c'est souvent l'image que le grand public a des KATA dans la représentation qu'il peut s'en faire via les retransmissions vidéos...
    • le BUNKAI KATA : il s'agit de l'application pratique, à 2 voire plus, de la signification de ces enchaînements. L'étude du KAISHO ne peut se faire sans la connaissance des BUNKAI qui vont avec.
  • un travail de mise en application (KUMITE) : Une fois que le pratiquant a appris l'alphabet (KIHON) et a étudié les textes d’autrui (KATA), il doit "écrire" son propre KARATE. C'est l'objectif des KUMITE, des exercices d'assauts plus ou moins codifiés à 2 partenaires ou plus... De nombreuses formes existent, nous ne donnerons que les principales qui sont pratiquées au club :
    • KIHON IPPON KUMITE : assaut conventionné sur un pas (l'attaque et la défense sont connues)
    • JYU IPPON KUMITE : assaut libre sur un pas (attaque inconnue, défense libre)
    • JYU KUMITE : combat souple
    • SHIAI KUMITE : combat d'intensité variable avec des armes en mousse et pour les élèves les plus avancés avec des armes en bois.

Les KATA étudiés au club sont :

En BO : (arme plus complexe avec plusieurs KATA recouvrant plusieurs maniements de BO)

  • SHU SHI NO KON (les changements de mains)
  • SHO UN NO KON (les enchaînements)
  • SHI MEI NO KON (les lâchés)
  • GO RIN NO KON (les enroulés)
  • NUKI NO KON (les glissés)
  • SAKUGAWA NO KON (les ramassés)

Le TONFA, le NUNCHAKU et le SAI sont des armes majeures aussi elles sont étudiés avec un KATA de maniement développant la dextérité du pratiquant et un KATA d'étude permettant d'approfondir les applications.

En TONFA :

  • YARAGWA NO TONFA (KATA de maniement)
  • (KATA d'étude)

En NUNCHAKU :

  • SEMPU (KATA de maniement)
  • SOKAN (KATA d'étude)

En SAI :

  • SAI NO KATA (KATA de maniement)
  • TSUKEN SHITA HAKU NO SAI (KATA d'étude)


Pour les autres armes (1 KATA uniquement car ces armes sont moins complexes et découvent souvent du maniement des armes majeures)

  • En KEN : TENNO KATANA NO KATA
  • En TANTO : TANTO BUJUTSU NO KATA
  • En JO : NAGASHI NO JO NO KATA
  • En KAMA : KOBU NICHO KAMA NO KATA
  • En SANSETSU KON : HAKUHO NO KATA
  • En TIMBE : KANEGAWA NO TIMBE NO KATA
  • En NUNTE : NUNTI NO KATA
  • En EKU : CHIKIN HAKACHU NO EKUDI NO KATA
  • En double TAMBO : SHORIN NO TAMBO BO SHOREI NO KATA
  • En double NUNCHAKU : KUBAGAWA NI NUNCHAKU NO KATA

Frédéric GARCIA 2017 - Tous droits réservés